Livres

Les miroirs de Suzanne-Sophie Lemp

« Ne jamais oublier ce que j’ai vécu de fort dans ma vie. Mes émotions, mes peurs, mes joies, mes tristesses. Etre sereine. J’ai quinze ans. En ce moment, j’attends. Mais un jour, tout s’épanouira.»

les miroirs de suzanne

Suzanne a 40 ans, elle est mariée et a deux enfants. Un matin elle part faire quelques courses et en revenant chez elle, elle découvre qu’elle vient d’être cambriolée. Les voleurs n’ont pas pris grand-chose : un ordinateur, deux bagues sans grande valeur, rien de bien grave en somme. Jusqu’au moment où en ouvrant le tiroir de sa table de nuit, elle s’aperçoit que le  coffret où elle gardait précieusement ses journaux intimes écrits à l’adolescence a disparu. Dans ces derniers était retranscrite son histoire d’amour avec Vincent, un écrivain de trente ans son aîné.

Martin, 20 ans, est livreur de pizza. Il a arrêté ses études sans rien dire à ses parents, désormais il vit seul dans une chambre de bonne à Paris et semble meurtri par la vie. Un soir, il découvre dans une poubelle, les écrits de Suzanne.

Le livre raconte les chemins qu’empruntent Suzanne et Martin pour sortir de la brume  et éclairer leur vie.

Pour Suzanne ce sera l’écriture: écrire pour replonger dans son passé et revivre ses souvenirs de jeunesse, écrire pour retrouver la jeune fille qu’elle a été, écrire pour découvrir  qui elle est et ce qu’elle veut être.

Martin, ce sera par la lecture des carnets de Suzanne, c’est grâce à ses mots qui résonneront en lui qu’il pourra revenir petit à petit à la vie et se remettre à dessiner.

J’ai beaucoup aimé le personnage de Suzanne, à travers ce personnage l’auteure s’interroge et nous emporte dans sa réflexion sur ce que deviennent nos rêves et nos espoirs de jeunesse, sur les choix que nous faisons et qui influent sur notre vie actuelle mais aussi sur ce qu’il reste en nous du premier amour et les traces qu’il laisse dans nos vies… Et puis j’ai bien aimé ce rapport à l’écriture, coucher sur du papier des mots, des souvenirs pour ne pas les perdre ou pour mieux les retenir. Ecrire pour retrouver les émois, les désirs du  premier amour, celui des découvertes, celui qui marque une vie…Ecrire pour se replonger dans cette histoire et  en faire un récit pour peut-être s’en libérer définitivement ?

Quel plaisir de retrouver la plume de Sophie Lemp. C’est le troisième roman que je lis de l’auteure et j’aime définitivement son écriture tout en  simplicité, en sensibilité et délicatesse.

Toujours de belles références musicales dans les romans de Sophie Lemp (Barbara, Anne Sylvestre, Higelin, Souchon…)

Ne passez pas à côté  de cette auteure!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s